Glorieuse épopée, Glorieuse épopée, sensei n'arrêtais pas de prononcer cette phrase avec un souffle creux et un air nostalgique.

Pendant notre route vers Bragança, les cicatrices plein les mains, il n'arrêtait pas de se remémorer ses bravoure de guerre. Il se souvient d’un soir avoir reçu un colis. Il y avait la tête de son frère jumeau avec les initiales de deux truands notoires gravés sur le front. Alpha la terreur et Smokii la brute, ils lui ont ensuite envoyé chaque jour un morceau supplémentaire de son cadavre.

Les plus anciens se souviendront du massacre brutal des DM où même celui des YIN face au CRJK. C’était un véritable bain de sang, les rues étaient pavées de chair humaine. Impossible de traverser la rue sans se prendre une balle perdue.

Les choses se sont calmé depuis, les saisons ont avancé et nous avons vieilli. Je me demande même si parfois nous n'avons pas perdu nos réflexes? après tout, le monde change…. même le savant fou d’Usania a disparu! Dire qu'à une époque il faisait régner la terreur et plus spécialement le soir d’halloween. J'étais là à l'ouverture d’Usania. Je me souviendrai à chaque instant de ce premier Halloween. Nous n’avions et n’avons jamais vu autant de morts que pendant les quelques heures d’Halloween. Comment peut-on oublier ça ?

Il avait tellement pris plaisir ce soir-là, qu’il a recommencé année après année! Et depuis, silence radio. Et pourtant on n’a jamais réussi à retrouver son laboratoire. Mmh, Scofield c’était quoi déjà son nom à ce savant fou ? Mic répondit: C’était pas bling-cru ? Ah ouais, c’est exactement ça! Un vrai psychopathe ce mec. Je comprends pourquoi certains camarades sont tourmentés et nostalgiques par le passé.

Dernièrement, en marchant dans les rues paisibles de cordeiro, j’ai vu quelques racailles du coin volé au dépanneur mais ce qui m'a surpris le plus était un vieil homme accroupi sur le côté du bâtiment. Il semblait écrire quelque chose par terre avec une roche. En voulant m’approcher, il m'a remarqué et s'est enfuit. J’ai alors regarder ce qu’il tentait d’écrire et ça ressemblais a ça: 1Ǝ [email protected] oP 16 Sav F BC 22. Un truc illisible, le vieux a dû se sauver de l’asile psychiatrique…

Je devrais peut-être arrêter de me remémorer ce passé si lointain maintenant.

Douce, douce mort dansante sur le requiem de mon fil de rasoir, comme les feuilles d'un arbre face au vent. Je suis l'automne et la brise quand peu à peu ta verdure perd de son teint. Au premier rayon de soleil, la rosée recouvrira le feuillage comme les larmes d'un cœur pur et meurtrit. Accepte le fer entre le menton et le torse et je te promets un arc-en-ciel à nul autre pareil. rouge vif et chaleureux, afin de combler la froideur de la nuit... Habitant d'Usania... et plus particulièrement vous, habitants dans la zone N15, à votre place, je ne dormirai que d'un œil, car je suis près de vous et je viendrai vous murmurer tout mon amour au creux de l'oreille... lorsque je l'aurai détaché de votre tête. J'ai d'innombrables noms et peu importe celui que vous me donnerez, il sera le dernier mot que vous prononcerez...

Vous pouvez discuter de la gazette par ici.
Monday 11 April 2022